• E deman ? Et demain ?

    E deman ?

     

    E deman, quand mon païs serà pas mai que beton e veitura, ont anarai ?

    E dins de mon terrador-ipermarcat, cossí farai per soscar lo mond ?

    E las armas, ont se poiràn amagar dins mon oustal policopiat  ?

     

    Et demain, quand mon pays ne sera plus que béton et voiture, où irai-je ?

    Et depuis mon terroir-hypermarché, comment ferai-je pour rêver le monde ?

    Et les âmes, trouveront-elles un endroit où se cacher dans ma maison polycopiée ?

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :